Nouvelles

Un défi de taille pour une formation en mécanique de machinerie mobile de mines, une collaboration d’Hecla Québec Inc. – Mine Casa Berardi, du Centre de formation professionnelle de la Baie-James et du Centre de formation professionnelle du Lac- Abitibi

Chibougamau, 16 décembre 2020 – Les Centres de formation professionnelle de la Baie-James (CFPBJ) et du Lac-Abitibi (CFP Lac-Abitibi) se sont associés, afin de développer un projet sur mesure pour appuyer l’entreprise Hecla Québec Inc. – Mine Casa Berardi dans ses efforts de recrutement en mécanique d’engins mobiles de mines. Ce projet est rendu possible grâce à la participation financière du gouvernement du Québec.

Un besoin criant de main-d’œuvre

 Depuis environ deux ans, l’entreprise Hecla Québec Inc. – Mine Casa Berardi fait face à un défi de recrutement d’une main-d’œuvre spécialisée en mécanique d’engins mobiles de mines. Cette pénurie a un impact au niveau de la production.

Pour combler ses besoins, la direction de cette entreprise a usé d’imagination en permettant une approche différente et novatrice : former des personnes ayant déjà une expérience dans le domaine ou de bonnes aptitudes en mécanique. Hecla Québec Inc. a ainsi fait confiance au CFPBJ, déjà partenaire dans le programme en Extraction du minerai, afin de mettre en œuvre une formation exclusivement destinée à leurs opérations et leurs besoins.

L’équipe du CFPBJ sera donc en mesure d’offrir, en collaboration avec le CFP Lac-Abitibi, l’Attestation d’Études Professionnelles (AEP) en Mécanique de machinerie mobile de mines « bonifiée », puisqu’elle inclura également plusieurs compétences supplémentaires, afin de répondre aux besoins spécifiques de l’entreprise. Les deux centres de formation professionnelle possèdent déjà une expérience de collaboration.

Les objectifs pour Hecla Québec Inc. – Mine Casa Berardi sont de :

  • Pourvoir les postes vacants dans le département de mécanique de machinerie mobile;
  • Réduire les retards de réparation et d’entretien des équipements, afin qu’ils soient disponibles pour la production;
  • Améliorer la performance de l’entreprise.

« Nous sommes très heureux de la collaboration des deux centres de formation professionnelle et de pouvoir compter sur leurs expertises reconnues, pour former nos futurs mécaniciens de machinerie mobile. Nous tenons à remercier les différents partenaires engagés dans ce projet de coopération novateur », souligne M. Alain Grenier, vice-président et directeur général de la Mine Casa Berardi.

Rémunérée et unique en son genre

 La formation a débuté le 30 novembre 2020 et c’est un total de 16 candidates et candidats qui ont été sélectionnés. Pour être admis au programme, les futurs élèves devaient préalablement posséder une expérience significative dans le domaine de la mécanique. Lorsqu’ils auront complété leur formation, plusieurs postes seront disponibles dans l’entreprise.

L’AEP est une formation d’une durée de 720 heures et sera bonifiée de 380 heures supplémentaires offertes par le Service aux entreprises et aux individus de la Baie-James. Durant toute la formation, les élèves seront rémunérés au taux horaire de 20 $. L’apprentissage se fera en mode DUAL, c’est-à-dire qu’une partie de la formation sera dispensée directement au sein de l’entreprise en supervision directe et indirecte.

D’importants investissements et plusieurs partenaires dans le projet

Le coût total du projet s’élève à 540 304 $. L’appui majoritaire du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale en collaboration avec la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), par le Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre, a permis à la compagnie minière de bénéficier d’une subvention d’un montant équivalent à 379 933 $.

Ce financement est, par ailleurs, accordé dans le cadre du programme COUD - Programme de formations de courte durée privilégiant les stages dans les professions priorisées par le CPMT.

Ce programme soutient les actions des regroupements d’employeurs ou de travailleurs pour l’élaboration, l’adaptation et la mise en œuvre de projets de formation professionnelle ou technique de la main-d’œuvre actuelle et future, en collaboration avec un établissement reconnu par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

« La formation, la requalification de la main-d’œuvre et le développement des compétences sont des leviers importants dans le rétablissement de l’économie du Québec. C’est par cette voie que nous pourrons aider nos travailleurs à trouver des emplois de qualité et faire en sorte que les entreprises augmentent leur productivité. Le projet que nous soutenons aujourd’hui est un exemple concret de formation adaptée qui permet de répondre à un besoin de main-d’œuvre, dont l’expertise est primordiale pour assurer le bon fonctionnement d’une entreprise établie ici », a déclaré M. Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

« Je salue l’audace de l’entreprise Hecla Québec Inc. – Mine Casa Berardi, de même que la collaboration développée avec les deux centres de formation. Former les talents du Québec et les requalifier est un moyen efficace pour une entreprise de répondre à ses besoins de main-d’œuvre et aussi pour retenir et mobiliser ses équipes. Je suis fière que la CPMT appuie ainsi les entreprises du Nord-du-Québec, ainsi que les travailleuses et travailleurs. Miser sur le développement des compétences, c’est miser sur une prospérité durable et inclusive du Québec » a souligné Mme Audrey Murray, présidente de la Commission des partenaires du marché du travail.

 À propos du Centre de formation professionnelle de la Baie-James

 Le Centre de formation professionnelle de la Baie-James agit sur le territoire de la Baie-James depuis 1998. Situé à Chibougamau, il dispose également de trois points de service : Lebel-sur-Quévillon, Matagami et Villebois, Val-Paradis et Beaucanton (VVB). De plus, un ensemble varié de programmes d’études dans plusieurs secteurs, notamment les mines, la forêt, la construction et la santé y sont dispensés. Le CFPBJ est d’ailleurs reconnu pour sa polyvalence, son agilité, sa capacité d’adaptation et son dynamisme. Ses actions sont continuellement orientées vers la satisfaction des besoins de main-d’œuvre des organisations et des entreprises de la région. Son partenariat et son arrimage avec le milieu font de lui un incontournable dans le développement socio-économique régional.

Source :
Sonia Caron, directrice de services et de centre
Service aux entreprises et aux individus
418 748-7621, poste 3368

Hecla Québec Inc. – Mine Casa Berardi

Version imprimable


Toutes les nouvelles