Capsules

L’éducation à la sexualité à l’école

Ce n’est pas d’hier que l’école a une responsabilité en matière d’éducation à la sexualité. Ceux qui ont fréquenté l’école entre les années 80 et les années 2000 se souviennent peut-être de leurs cours de Formation personnelle et sociale (FPS). Après les années 2000, ces cours ont été remplacés par des interventions variées et moins formelles données par les enseignants ou d’autres professionnels de l’école et de la santé.

En constatant l’hypersexualisation dans les médias, l’augmentation des cas d’infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), le manque de connaissances et d’habiletés des jeunes dans les relations interpersonnelles et l’émergence de comportements sexuels à risque, le MEES a choisi d’intégrer des contenus obligatoires en éducation à la sexualité, de la maternelle à la cinquième année du secondaire, et ce, dès 2018-2019.

Qu’entend le MEES par « éducation à la sexualité » exactement? 

L’éducation à la sexualité promeut une vision globale et positive de la sexualité. Elle permet d’acquérir des connaissances et de développer des attitudes et des comportements respectueux et égalitaires. L’éducation à la sexualité se base sur des valeurs telles que l’égalité entre les hommes et les femmes, le respect de la diversité, le respect de l’intégrité physique et psychique, le sens des responsabilités et le bien-être.

Il y a plusieurs avantages à faire de l’éducation à la sexualité à l’école. Tout d’abord, parce que les élèves y passent beaucoup de temps et ont un contact constant et durable avec les enseignants. De plus, les enseignants et les professionnels de l’école sont une source d’information compétente et digne de confiance. Spécialement au primaire, les apprentissages vont permettre de répondre à des questions que peuvent se poser les enfants tout en prévenant certains problèmes qui pourraient affecter leur bien-être (homophobie, agressions sexuelles). Les contenus leur permettront aussi d’être critiques face aux messages de leur environnement par rapport à la sexualité.

Pendant leur passage au secondaire, les élèves traversent l’adolescence et certains vivront leurs premières relations amoureuses. Tous ces changements suscitent une multitude de questions qui pourront trouver leurs réponses dans les contenus en éducation à la sexualité. Les apprentissages viseront aussi à développer leur capacité à adopter des comportements sexuels sécuritaires le moment venu et à prévenir certains problèmes liés à la sexualité des adolescents (violence sexuelle, ITSS, grossesse, homophobie).

Chaque élève recevra entre 5 et 15 heures d’éducation à la sexualité pendant l’année scolaire. Les apprentissages tiennent compte de l’âge et du développement des élèves. Ils ont été élaborés par des sexologues et des enseignants et respectent les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de l’UNESCO. Les thèmes abordés sont les suivants :

  • Croissance sexuelle humaine et image corporelle;
  • Grossesse et naissance;
  • Globalité de la sexualité;
  • Identité, rôles, stéréotypes sexuels et normes sociales;
  • Agression sexuelle;
  • Vie affective et amoureuse;
  • Agir sexuel;
  • ITSS et grossesse;
  • Violence sexuelle.

Évidemment, les parents ont aussi un rôle à jouer dans l’éducation à la sexualité. Ils peuvent intervenir selon leurs valeurs et en tenant compte des besoins spécifiques de leur enfant. De plus, c’est à la maison que l’enfant apprend à se connaître comme fille ou comme garçon, à interagir avec différentes personnes, à recevoir et à exprimer l’affection, l’amour et l’empathie.

Chaque année, des communications provenant de l’école vous tiendront informés des apprentissages en éducation à la sexualité dans la classe de votre enfant. Vous pourrez alors voir quand les thèmes seront abordés et profiter de l’occasion pour discuter des notions vues avec votre enfant.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez communiquer avec la direction de votre école ou visionner cette courte capsule informative : https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=frkOdXJ0a9w

Source : http://www.education.gouv.qc.ca/parents-et-tuteurs/education-a-la-sexualite/

 

Justine Henry,
kinésiologue, B.Sc.
Animatrice École en santé, secteur Chapais-Chibougamau
Conseillère pédagogique, éducation à la sexualité

 

Version imprimable


Toutes les capsules