Capsules

Étudier efficacement, les pratiques gagnantes!

15 juin 2017

Étudier efficacement, les pratiques gagnantes!

Depuis quelques années, les connaissances sur le cerveau et son fonctionnement nous ont amenés à mieux comprendre les processus d’apprentissage et de mémorisation.1

Bonne nouvelle!

L’intelligence est loin d’être fixe comme on l’a trop longtemps pensé. On peut toujours apprendre de nouvelles choses, peu importe l’âge. On peut constamment s’améliorer.

Ainsi, pour faire en sorte que la préparation aux examens se fasse de façon optimale, voici quelques trucs et conseils reconnus par la recherche.

ACTIVEZ VOS NEURONES

[…] Masson explique qu’apprendre, c’est modifier les connexions entre les neurones de notre cerveau. Plus précisément, l’apprentissage permet aux influx nerveux de circuler vers d’autres neurones, qui s’activent et se connectent ensemble. Et plus on active ces neurones, plus les influx nerveux circulent aisément.2

Allez plus loin que la simple lecture ou la mémorisation par répétition :

  • Pensez aux questions qui vous seront posées et tentez d’y répondre.
  • Faites des exercices qui ressemblent à ce qui sera demandé en évaluation (le site Alloprof regorge d’activités de révision).
  • Annotez vos lectures, laissez des traces de vos réflexions.
  • Reformulez et résumez dans vos mots les contenus appris.
  • Expliquez à un ami ce que vous comprenez du sujet.
  • Faites des manipulations avec des blocs, des cartes, des dés pour rendre plus concrets des concepts abstraits en mathématiques ou en sciences.

À PETITES DOSES, MAIS SOUVENT

Le cerveau ne peut pas tenir une concentration élevée très longtemps. Faire des pauses permet à votre matière grise de restructurer les nouveaux apprentissages :

  • Faites plusieurs séances d’étude de quinze minutes maximum par sujet.
  • Prévoyez un calendrier d’étude pour vous aider à tenir un rythme régulier.
  • Révisez quelques minutes avant l’épreuve pour rafraîchir les connaissances (à la condition d’avoir bien étudié la matière à l’avance).

DORMEZ 

Eh oui, le sommeil permet à votre cerveau de consolider les apprentissages, et ce plus d’une fois par nuit. Voici une bonne raison de faire de bonnes nuits de sommeil et de commencer à étudier plusieurs jours avant un examen.

CROYEZ EN VOUS

Plus on croit en notre potentiel et à notre capacité à nous améliorer, plus on a tendance à faire des efforts et à persévérer pour arriver au succès. Dans cet état d’esprit, l’erreur n’est pas une défaite, c’est plutôt une leçon pour mieux apprendre!

AMUSEZ-VOUS

Faites de vos périodes d’étude des moments joyeux, amusants et motivants. Encore une fois, l’activité cérébrale est accrue lorsqu’on est positif, les apprentissages se font plus facilement et efficacement. Utilisez votre imagination :

  • Sortez le scrabble pour étudier le vocabulaire.
  • Pour les tables, faites des jeux avec des dés, des cartes, jouez à la marelle…
  • Faites des défis avec des amis.

En terminant, voici une conférence gratuite de Steve Masson sur les neuromythes : https://vimeo.com/166054137

Bonne étude et surtout bon succès ! 

Isabelle Roy

Conseillère pédagogique

Version imprimable

_________________________

[1] Dans le domaine de recherche qu’est la neuroscience, un Québécois fait figure d’autorité. Il s’agit de M. Steve Masson de l’UQAM.

[1] Shutterstock / Antonio Guillem, « Comment étudier? Perspective de la neuroscience», Réseau d’information pour la réussite. http://rire.ctreq.qc.ca/2016/05/comment-etudier-neuroscience/

 


Toutes les capsules