Nouvelles

Archives
Lire la suite

FORMATION 4.0 : LE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA BAIE-JAMES ENTRE DANS L’ÈRE DU NUMÉRIQUE

Chibougamau, le 12 novembre 2018 Le Centre de formation professionnelle de la Baie-James (CFP Baie-James) est heureux d’annoncer l’acquisition d’un tout nouvel outil de simulation d’engins miniers. C’est dans un souci d’amélioration constante de ses pratiques pédagogiques, par conséquent, du développement des compétences des élèves dans le cadre du programme d’études Extraction du minerai que le CFPBJ a procédé à l’acquisition d’un simulateur d’engins miniers. Le désir de développer de nouvelles relations d’affaires et de satisfaire aux besoins actuels de formation continue des minières sur son territoire (formation continue de la main-d’œuvre de l’industrie minière) a également motivé ces investissements afin d’offrir un service unique. Cet investissement majeur de 1 164 185 $, permettra d’améliorer les aptitudes de la nouvelle génération de travailleurs tout en favorisant l’actualisation des compétences de la main-d’œuvre actuelle. UN SIMULATEUR À LA FINE POINTE DE LA TECHNOLOGIE Le système de simulation sera fourni par l’entreprise Thoroughtec, firme qui se spécialise dans les équipements de simulation…

Lire la suite

Taux de sorties sans diplôme ni qualification, le plus bas des dernières années pour la Commission scolaire de la Baie-James

Chibougamau, le 31 octobre 2018 Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) a rendu public la mise à jour de la statistique concernant le taux de sorties sans diplôme ni qualification 2015-2016. Réunis hier soir lors d’une séance ordinaire, les membres du conseil des commissaires accueillent cette nouvelle statistique avec grand plaisir. En effet, la Commission scolaire de la Baie-James obtient son plus bas taux des dernières années. Passant de 15 % en 2008-2009 à 5,3 % en 2015-2016, le taux de sorties sans diplôme ni qualification a diminué de 9,7 points de pourcentage au cours des 7 dernières années. De plus, nous constatons que notre taux est nettement inférieur à celui du secteur public qui est de 14,6 %, ce qui signifie que nous avons une moins grande proportion d’élèves qui quittent sans avoir obtenu un premier diplôme ou une première qualification. La présidente, Mme Lyne Laporte Joly, précise que « Ce résultat, très positif pour nous,…